Science politique

Ce prix d’excellence a été offert pour honorer un(e) politologue qui a publié un ensemble de travaux de haute valeur ou un ouvrage de grande envergure pour l’avancement de la science politique. Le prix est réservé aux politologues francophones, c’est-à-dire aux auteurs qui ont publié l’essentiel de leur œuvre en langue française.


Prix d’excellence en science politique

RécipiendairesInstitutionsAnnées
Patrick Le GalèsCNRS/Sciences Po Paris2007
Olivier FillieuleCNRS/ Université de Lausanne2011
William GenieysCNRS/ Université Montpellier 12013
Décerné conjointement par l’Association Française de Science Politique et la Fondation Mattei Dogan

Prix des meilleures thèses de doctorat en science politique

RécipiendairesTitre des thèsesInstitutionsAnnées
Ivan BruneauLa Confédération paysanne : s’engager à « juste » distanceUniversité de Paris X Nanterre2007
Sarah GensburgerEssai de sociologie de la mémoire.
L’expression des souvenirs à travers le titre de « Juste parmi les Nations »
EHESS2007
Guillaume RouxComprendre la xénophobie à l’échelle européenne.
« Déconstruire » et expliquer les opinions xénophobes
Sciences Po Grenoble2007
Stéphane LattéLes « victimes ».
La formation d’une catégorie sociale improbable et ses usages dans l’action collective
Université de Paris I2009
Laurie BoussaguetConvergences inattendues : le processus d’émergence de la pédophilie comme problème public en France, en Belgique et en AngleterreSciences Po Paris2009
Pauline RavinetEntre chemin de traverse et sentier de dépendance :
La genèse et l’institutionnalisation du processus de Bologne
Sciences Po Paris2009
Olivier GrojeanLa cause kurde, de la Turquie vers l’Europe.
Contribution à une sociologie de la transnationalisation des mobilisations
Sciences Po Rennes2009
Baptiste GiraudFaire la grève.
Les conditions d’appropriation de la grève dans les conflits du travail en France
Université de Paris 12011
Claire DupuyPolitiques publiques, territoires et inégalités.
Les politiques régionales d’éducation en France et en Allemagne (1969-2004)
Sciences Po Paris2011
Virginie Van IngelgomIntégrer l’indifférence : une approche comparative, qualitative et quantitative de la légitimité de l’intégration européenneSciences Po Paris2011
Jean-Vincent HoleindreLe renard et le lion. La ruse et la force dans le discours de la guerreEHESS2011
Mathieu HauchecorneLa fabrication transnationale des idées politiques.
Sociologie de la réception de John Rawls et des “théories de la justice” en France (1971- 2011)
Université Lille 22013
Natacha GallyLe marché des hauts fonctionnaires.
Une comparaison des politiques de la haute fonction publique en France et en Grande-Bretagne
Université Montpellier 12013
Benjamin LemoineLes valeurs de la dette. L’État à l’épreuve de la dette publiqueInstitut Universitaire Européen2013
Julie BailleuxPenser l’Europe par le droit. L’invention du droit communautaire en France (1945-1990)Université de Paris 12013
Thomas EhrhardLe découpage électoral sous la Ve République, entre logiques partisanes et intérêts parlementairesUniversité de Paris 22015
Ulrike LepontFaçonner les politiques aux marges de l’État.
Le rôle des experts dans les réformes de protection maladie aux États-Unis (1970-2010)
Université Montpellier 12015
Camille BedockReforming Democracy : Institutional Engineering in Western Europe, 1990-2010Institut Universitaire Européen2015
Sümbül KayaLa production militaire du citoyen. Sociologie politique de la conscriptionUniversité de Paris 12015
Camille Herlin-GiretLes mondes de la richesse. Travailler et faire travailler le capitalUniversité Paris Dauphine2017
Romain LeclerUne mondialisation à domestiquer. Sociologie d’une politique française des échanges audiovisuels internationaux (1984-2012)Université Paris 12017
Filip KostelkaMobiliser et démobiliser :
le déclin énigmatique de la participation électorale dans les démocraties postcommunistes
Sciences Po Paris2017
Sélim SmaouiLa mobilisation comme gouvernement de soi. S’engager et lutter pour la mémoire et la cause des victimes du franquisme en Espagne (2000-2013)Sciences Po Paris2017
Adam BaczkoLa guerre par le droit : justice, domination et violence en Afghanistan (2001-2018)EHESS2019
Marine BourgeoisTris et sélections des populations dans le logement social.
Une ethnographie comparée de trois villes françaises
Sciences Po Paris2019
Léa Lemaire‘Noir et illégal’ aux frontières de l’Europe. De la construction d’un mythe à l’émergence d’une gouvernementalité transnationale des migrations. Malte-Bruxelles (2002-2013)Sciences Po Aix2019
Myriam Paris“Nous qui versons la vie goutte à goutte” : féminismes et économie reproductive : une sociohistoire du pouvoir colonial à La RéunionUniversité Paris 12019
Décernés conjointement par l’Association Française de Science Politique et la Fondation Mattei Dogan

Pour informations et nominations, contactez le secrétariat de l’Association française de science politique, 27 rue St. Guillaume, 75007 Paris

Modalités d’attribution

  • Pour distinguer les auteur·e·s des meilleures thèses [de doctorat] en science politique, la Fondation Mattei Dogan établit quatre prix de valeur égale, et confie à l’Association Française de Science Politique (A.F.S.P.) la mission d’en sélectionner les récipiendaires. Ces quatre prix sont offerts tous les deux ans.
  • Sont prises en considération pour ces quatre prix les thèses [de doctorat] soutenues devant une université française durant les deux années précédant l’année d’attribution ou les thèses soutenues dans une autre université mais ayant bénéficié d’un financement principal de la part du gouvernement français.
  • Peuvent être proposées non seulement des thèses [de doctorat] de science politique dans le sens restreint du mot, mais aussi des thèses se rattachant aux ramifications latérales de la science politique, notamment la sociologie politique, la philosophie politique, la géographie politique, la psychologie politique ou l’anthropologie politique.
  • Le montant de chaque prix est de 2 000,00 Euros, revalorisable en fonction de l’inflation. Une dotation spécifique concernant ces quatre prix est établie en pérennité dans le budget et le programme de la Fondation. La dotation est gérée par la Fondation.
  • Les prix sont attribués sur mérites exclusivement scientifiques à l’exclusion de critères ascriptifs (genre, religion, origine sociale ou ethnique). Cela va de soi mais cela vaut encore mieux en le rappelant.
  • Un jury comprenant de cinq à sept membres désigné par le Conseil de l’A.F.S.P. est chargé de choisir les lauréat·e·s. Le président et le secrétaire général de l’AFSP sont membres ès qualité du jury. Les trois à cinq autres membres sont désignés par le Conseil de l’AFSP, dont deux au moins sont choisis en dehors de l’Académie de Paris.
  • Peuvent candidater les personnes ayant soutenu leur thèse de doctorat dans les deux ans précédant l’année de remise des prix.

Le dossier de candidature comprendra :
a. Une lettre de candidature personnelle du candidat ;
b. Le CV du candidat ;
c. Un résumé de la thèse qui puisse ensuite être éventuellement diffusé par l’AFSP ;
d. Le rapport du jury de thèse ;
e. La version intégrale de la thèse au format électronique.

Le dossier sera envoyé uniquement par voie électronique, sous la forme d’un fichier pdf unique pour les 4 premières pièces du dossier. La thèse sera envoyée sous format électronique séparément ou mise à disposition sur un serveur distant.

  1. Le jury procède en deux temps. Il retient dans un premier temps un nombre limité de thèses pour procéder à un examen plus approfondi de celles-ci. Pour les thèses retenues, le jury élimine ensuite à chaque tour du scrutin le candidat qui obtient le moins de voix jusqu’à ce plus que 4 thèses soient encore en lice.
  2. L’attribution des prix est annoncée par le secrétariat de l’A.F.S.P. par tous les moyens qu’il juge utiles en précisant les modalités et les délais pour la présentation des dossiers.
  3. Le laudatio de chaque lauréat·e.· est prononcé soit par le président ou le secrétaire général de l’A.F.S.P., soit par le directeur de la thèse, lors d’une séance plénière du Congrès de l’A.F.S.P.
  4. Le secrétariat de l’AFSP communique en temps utile au président· de la Fondation les noms et les dossiers des lauréat·e.s afin que des chèques soient établis à leurs noms. Un parchemin et le chèque sont remis à chaque lauréat·e.· par la personnalité qui prononce le laudatio. Alternativement, un versement bancaire peut être réalisé au profit de l’A.F.S.P. qui se charge ensuite de reverser les sommes dues aux lauréat·e.s.
  5. Si, pour des raisons fortuites et imprévisibles, les prix ne peuvent être attribués lors d’un Congrès, deux séries de prix peuvent être conférées au Congrès ultérieur.
  6. En cas de grave crise financière internationale, la Fondation se réserve le droit de diminuer temporairement le montant de chaque prix.
  7. Les clauses de ce mémorandum peuvent être modifiées par accord mutuel entre les deux institutions promotrices.
  8. Copie de ce mémorandum est déposée à la Préfecture de Paris par les soins de la Fondation Mattei Dogan.